Domaine de Montrieux

Verre des poètes, Boisson rouge, Coteau du Vendômois, Rouge, Rosé, Gris, Blanc, Pétillant...

Rencontre : Emile Hérédia

Le domaine

Le domaine a été créé en 1999 par Emile Heredia. Les parcelles ont été choisies en fonction de leurs qualités : Age des vignes, qualité des sols et expositions. La priorité a été faite aux vielles vignes, assagies, elles permettent une bonne maîtrise des rendements. Leurs racines plongeantes ne leur font plus craindre les grandes chaleurs et assurent la minéralité et l'intensité des vins.

 Montrieux Hérédia

La plupart des vignes sont exposées plein sud, sur des coteaux dominant le Loir. Le sol est composé d'une croûte de silex sur des argiles appuyés sur une roche mère calcaire.

L'AOC coteau du vendômois rouge et gris est produit à partir du pineau d'Aunis. Ce cépage a eu son heure de gloire, il couvrait tout le Vendômois et il y'en avait jusqu'à Nantes. Les vins de tables proviennent de vielles vignes de Gamay.
Le domaine est entré en conversion biologique dés sa création.

Le climat, les sols et la mécanisation ne permettent d'obtenir qu'exceptionnellement des raisins d'une qualité constante et suffisante au nord de la loire :
Travailler les sols, ne pas utiliser de produits chimique de synthèse, vendanger à la main ont été des choix évidents pour le domaine. [Emile Hérédia]

le vin

Zoom sur le Verre des poètes

J'ai aimé particulièrement la cuvée verre des poètes, un vin 100% pineau d'Aunis, issu de très vieilles vignes.
Ces vignes de pineau d'Aunis ont 130 ans, elles n'ont pas connues le phylloxera et ont été multipliées par marcottage. Les parcelles étant isolées et loin de tout autre îlot de vignes, elles sont hors zone d'appellation (Vin de table).

C'est un vin type du cépage, avec ce nez poivre très caractéristique.
Un vin sans soufre, avec la présence d'un peu de gaz carbonique pour préserver le vin, à carafer avant de servir. Il est à ouvrir longtemps à l'avance pour pouvoir l'apprécier pleinement, il est à boire chambré.

Après une macération naturelle très longue de plus d'un mois, sans aucun mouvement, le vin est pressé, il commence sa fermentation malolactique en barrique de 7 vins, cette dernière se termine au printemps.
On obtient un vin assez coloré, épicé et tannique, aux arômes de fruit rouges mûrs compotés.
En fonction des millésimes il peut être vinifié sans soufre, c'est le cas depuis 2004.
C'est un vin de semi- garde, il sera à son optimum dans un ou deux ans avec une durée de conservation maximum de 4 à 10 ans.

Le Verre des poètes se marie bien avec le poivre long, la cardamome.
Un de mes vins préférés !

Marc Delacourcelle